La récupération du patrimoine privé de l’État spoliés en téléchargement

0
121

Le ministre d’État en charge de la Justice, Constant Mutamba et son homologue de l’Urbanisme et habitat, Crispin Mbandu, comptent lancer l’opération dénommée « récupération du patrimoine privé de l’État » spolié par des spoliateurs à travers la République démocratique du Congo.

Cette décision a été prise le mardi 09 juillet 2024, au cours d’un échange entre ces deux personnalités, a noté mediacongo.net qui a souligné qu’il est question pour nous de lancer une opération de récupération des biens de l’État et d’assainir le secteur de l’urbanisation et habitat. Donc, les biens du domaine privé de l’État, comprend notamment les immeubles, les emprises et les maisons qui sont aujourd’hui spoliés par les spoliateurs, selon le ministre de l’Urbanisme et habitat, Crispin Mbandu.
Lors de la troisième réunion du conseil des ministres, le Président de la République a instruit le ministre d’État en charge de la Justice et celui de l’Urbanisme et Habitat de répertorier et récupérer les biens immobiliers de l’État.  »Le Président de la République nous a donné un certain nombre d’instructions notamment, la mise en place d’un cadre de concertation pour juste inventorier, répertorier et récupérer les biens du domaine privé de l’État. Je suis venu voir mon collègue justement pour concrétiser et matérialiser les instructions du Chef de l’État »
D’après notre confrère en ligne mediacongo.net, plus de 250 maisons et terrains appartenant à l’État ont été spoliés à travers la République démocratique du Congo à travers un réseau bien organisé appelé « Ezui Ezui ». La dernière tentative de spoliation est le bâtiment de la police nationale congolaise situé sur l’avenue du marché au centre-ville de Kinshasa.
Le Journal avec Mediacongo.net