La mort par négligence d’une femme enceinte fait des victimes…: les médecins directeurs de hopitaux ex-Mama Yemo et Clinique Ngaliema suspendus !

0
156

Les médecins directeurs de l’hôpital général de Kinshasa ex-Mama Yemo et de la clinique Ngaliema sont suspendus par le ministre de la Santé, et dans la foulée le fonctionnement du Centre Hospitalier Akram, dans la commune de Limete.

Cette décision du ministère de tutelle fait suite au décès d’une infirmière et de son bébé pour négligence des professionnels de santé de ces formations médicales de la capitale. Ce qui donne la pleine mesure de l’importance que l’on doit accorder à la gratuité de la maternité prônée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans le cadre de la santé universelle. Sa négligence peut donner lieu à des conséquences graves. Les hopitaux concernés par cette mesure en sont un témoignage. A ce sujet, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a, au cours d’un entretien ce vendredi 9 février 2024, soutenu les décisions prises par le ministre de la Santé en se disant consterné du décès d’une infirmière et de son bébé, rapporté par le ministre de la Santé, le Dr Roger Samuel Kamba dont les pharmaciens, à travers leur ordre, soutiennent les décisions prises. Cette déclaration émane du pharmacien Glorry Panzu, président du CNOP qui encourage que de telles sanctions soient permanentes pour encadrer efficacement les professionnels de santé. Ce, afin de les amener à accorder des soins de qualité à la population.
“Dans certaines structures sanitaires, il s’observe actuellement la négligence de la part de professionnels de santé. Même si vous avez l’argent ou pas, le traitement est pratiquement le même et cela n’honore pas le système sanitaire de notre pays”, a regretté ce praticien qui rappelle que les professionnels de santé ont un serment auquel ils sont liés pour sauver des vies à travers leurs connaissances et leurs compétences.
et qu’ils doivent de temps en temps respecter pour sauver les vies humaines dans leurs structures.
La défunte Tshibidu Annie qui avait une grossesse de 26 à 28 semaines était infirmière au centre hospitalier Akram/Bongolo, fait-on savoir.

Le Journal