Présidentielle 2023: Après Tshisekedi, Matata, Fayulu et Muzito, voici Jean-Claude Baende

0
1940

Une autre candidature à l’élection présidentielle de 2023 est en gestation. C’est celle de Jean-Claude Baende. Le président national du parti politique, Alliance des démocrates humanistes (ADH) s’apprête à faire l’annonce officielle de sa candidature, lors d’un grand meeting populaire prévue très bientôt dans son fief de Mbandaka dans la province de l’Equateur.

L’information a été communiquée à la rédaction de Le Journal par une source naturellement bien informée, qui a donné des précisions sur quelques préparatifs autour de cette annonce.
A quinze mois des prochaines élections, on en sait un peu plus sur les probables têtes d’affiches de l’élection présidentielle. Il y aura sans doute, sauf une situation exceptionnelle, la candidature du Président sortant, Félix Tshisekedi Tshilombo, celles de Martin Fayulu et Adolphe Muzito ; l’hypothétique candidature de Matata Ponyo, embourbé dans des ennuis judiciaires et…celle de Jean-Claude Baende. L’ancien prêtre catholique du diocèse de Mbandak-Bikoro, diplômé en Sciences du travail et en gestion des ressources humaines de l’Université Libre de Bruxelles «se prépare sérieusement», selon son entourage.

Première candidature de l’espace Grand Équateur
Ancien député provincial de la ville de Mbandaka, ancien vice-gouverneur de l’ex grande province de l’Equateur et ancien gouverneur de cette province, qui a été élu député national en 2011 toujours à Mbandaka, ambitionne de succéder à Félix Tshisekedi. Comme atouts, il disposerait d’un programme réaliste censé développer la République Démocratique du Congo dans un temps record et d’un carnet d’adresses à l’international susceptible de faire venir des investisseurs.
Pour ce faire, il va solliciter les suffrages des congolais pour le réaliser. Nos sources renseignent que plusieurs personnalités et partis politiques pourront se rallier à Jean-Claude Baende. On en saura plus dans les prochains jours.
Cette candidature en gestation est la première d’une personnalité issue du Grand Équateur et, risque de ne pas être l’unique car, d’autres leaders de la contrée n’ont pas encore dévoilé leurs ambitions. C’est le cas de Jean-Pierre et Guy Loando. Si ces deux derniers sont tous de l’Union sacrée de la Nation, rien ne permet de dire avec exactitude qu’ils vont d’office soutenir la candidature de Félix Tshisekedi.

Le Journal