Gisèle Mpela soutient la canditure déclarée de JC Baende à la présidentielle 2023 !

0
2903

Dans l’espace de la province l’ex-Equateur, le candidat annoncé à la Présidentielle Jean-Claude Baende, fédère les opinions des habitants de cette partie du pays qui se retrouvent et s’identifient à sa démarche.

Cela s’est justifié à la faveur de sa tournée y effectuée, dès lors que de territoire à territoire, de secteur à secteur, du groupement à groupement et d’un village à un autre village, Baende avait multiplié les meetings et les messages de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale.



Actions qui avaient bénéficié de l’adhésion massive des fils et filles de cet espace territorial, y compris des notaires de toutes calibres. Maintenant que l’homme a enfourché le trompette pour aller à l’encontre des siens résidant en déhors du pays, la ferveur se fait sentir de la même manière. L’on en veut pour preuve, la Belgique où Baende séjourne en ce moment et se fait adouber par les Equatoriens y habitant, dont la très célèbre Gisèle Mpela qui lui a promis tout son soutien et apport pour l’amener vers la réussite lorsque sonnera l’heure de la présidentielle 2023, échéance pour laquelle il s’est déjà déclaré candidat.
Il a décidé de se porter candidat à la magistrature suprême et n’entend pas reculer. Jean-Claude Baende compte sur le soutien de toute la population congolaise pour relever le défi de la refondation de l’Etat congolais afin d’offrir aux congolaises et congolais des bonnes conditions de vie, la paix, la sécurité et la prospérité.
Après avoir annoncé sa candidature au cours d’un meeting tenu à Mbandaka, il a entamé une tournée dans l’Equateur profond. C’est ainsi qu’il avait quitté Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, le 3 novembre 2022 pour Lolanga dans le territoire de Bolomba où il avait eu droit à un accueil princier. Enfants, femmes, jeunes, adultes et même des vieillards s’étaient massivement mobilisés pour lui témoigner leur amour, attachement et soutien.
Le 4 novembre, le leader de Alliance des démocrates humanistes (ADH) avait mis le cap sur Makanza où le même genre d’accueil lui fut réservé, question de lui confirmer qu’ils sont avec lui et qu’ils ne jurent que sur son élection à la magistrature suprême. Après Makanza, Jean-Claude Baende avait positivement paralysé la commune rurale de Binga, dans le territoire de Lisala, dans la province de la Mongala.
De retour à Mbandaka, celui qui est affectueusement appelé « Bokulaka Lokumbe » a du se rendre à Bikoro, Ingende, Lukolela et Bomongo.
Ensuite était prévue la tournée dans d’autres provinces issues du démembrement de l’ex- province de l’Equateur. En commençant par Boende, Bokungu, Ikela, Befale, Monkoto et Djolu. Dans la province de la Tshuapa.
Même si beaucoup de mois nous séparent des élections prévues en 2023, les pleins et la mobilisation lors des meetings de Jean-Claude Baende, donnent à parier qu’il va jouer un rôle de premier plan lors de ces élections.

Le Journal