Patrick Muyaya et son collègue de la Santé publique dressent un tableau sombre d’avant l’actuel mandat !

0
9

Le Ministre de la Communication et Médias, et Porte-parole du Gouvernement et son collègue de la Santé publique, hygiène et prévention ont co-animé ce jeudi 2 novembre 2023 en direct de la radiotélévision nationale congolaise, un briefing presse autour des réformes engagées dans le secteur de la santé en République Démocratique du Congo sous la houlette du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, bilan et perspectives d’avenir dans le secteur.

D’emblée, le ministre de la Santé, le Docteur Roger Kamba a fait état d’un tableau obscur dans le secteur de la santé en RDC avant l’arrivée de Félix Tshisekedi. « Quand le Président de la Répubique est arrivé, il a trouvé un pays où la santé avait été abandonnée. On n’a jamais construit un hôpital public depuis l’indépendance. Nous avons trouvé un pays où, malheureusement le niveau d’enseignement de la Santé le plus bas qu’on pouvait avoir depuis notre indépendance, nous avons trouvé un pays avec beaucoup d’épidémies et mal gérées. Donc, la gestion était compètement dans un désordre le plus total », a indiqué le Ministre de la Santé Publique.
À côté de ce bilan sombre, le ministre a démontré les avancées et bilan réalisé sous le leadership du président Félix Tshisekedi. En termes de bilan, le Ministre a circonscrit les réalisations faites dans le secteur de la Santé, à savoir, des réalisations matérielles et immatérieles.
Le Président a fait des réalisations en santé de manière matérielle et de manière immatériele. C’est-à-dire, ce que vous
ne palpez pas et ce que vous palpez. Mais, c’est des réalisations importantes. En ce qui concerne les réalisations immatérielles, nous avons la victoire contre le virus Ebola, le coronavirus dont la RD Congo figure parmi les pays ayant enregstré moins de cas des décès. À y ajouter la montée en puissance de la RDC en termes de nombre de vaccination d’enfants qui est passé de 32% à 52%, et qui fait de la RDC le premier pays avec un nombre élevé d’enfants vaccinés. Le Président de la République a ordonné que l’on rachète nos vaccins et que l’on vaccine nos enfants de la rougeole, de la poliomyélite Et donc, nous augmentons de 20%, le nombre de vaccination en une année », a-t-il indiqué.
En termes de réalisations immatérielles, dans l’actif du bilan de Félix Tshisekedi dans le secteur de la Santé , plusieurs édifices sanitaires ont poussé et d’autres rénové.
Maman Yemo à Kinshasa, l’hôpital Muya à Mbuji-Mayi, l’hôpital Sendwe à Lubumbashi, plus de 1000 centres de santé dont certains en pleine finition, construits , bien équipés dans le cadre du programme de développement de 145 territoires », a ajouté le Ministre de la Santé.

Cellule de communication*