Directeur Général de l’ONEM Angélique Kikudi suspendue de ses fonctions !

0
21

Notre rédaction vient d’apprendre au moment où nous bouclions cette édition, des sources mieux introduites au dossier, que le ministre national en charge du Travail, Emploi et Prévoyance sociale vient de suspendre, le 13 mai courant, à titre conservatoire, madame Angélique Kikudi, le Directeur Général de l’Office national de l’emploi (ONEM).
Cette mesure disciplinaire serait liée à plusieurs griefs lui imputées.

L’on parle de l’augmentation répétitive des émoluments et avantages des membres du Comité de gestion sans autorisation préalable de la Tutelle ainsi que la validation par l’ONEM des contrats de travail pour Etrangers en violation des délibérations de la Commission Nationale de l’Emploi des Etrangers (CNEE) et des dispositions pertinentes du Code du travail relatives à la protection de la main d’œuvre nationale contre la concurrence étrangère.
Il y a également à sa charge, la suspension de la prime de plusieurs Agents de l’ONEM sans en informer la Tutelle, tout comme l’entrave à la participation d’une catégorie d’agents de l’ONEM aux élections syndicales en violation de la législation en vigueur à laquelle la DG suspendue fait recours en entretenant également le désordre dans la gestion des Services Privés de Placement depuis plusieurs années. Pas que ça. Dès lors que l’intéressée brille par l’absence des rapports de gestion et le retard de soumission des prévisions budgétaires à l’approbation de la Tutelle.
Pour éviter un vide juridique préjudiciable, Isabelle Katalayi Ebambi, Directeur Général adjoint de l’ONEM a été désignée Directeur Général intérimaire, la remise et reprise intervient le lundi 15 mai en présence du Secrétaire général à l’Emploi et Travail. La messe est ainsi dite.
Le Journal