Le Plateau des Bateke peut enfin souffler…: Les miliciens Mobondo mis hors d’état de nuire !

0
12

L’information rendue publique par l’Agence congolaise de presse à tout pour réjouir. La sécurité a été rétablie au plateau de Bateke, dans l’Est de Kinshasa, dit notre consœur,en précisant que cela intervient après le conflit inter-ethnique entre les communautés Teke et Yaka alimenté par les miliciens « Mobondo. L’information, selon l’ACP, est obtenue de source policière.

«Nous sommes venus nous rendre compte des événements qui se sont passés dans ce coin et du rétablissement de la sécurité après la mission qui avait été menée par les forces de l’ordre », a-t-on lu dans un communiqué du commissaire divisionnaire Blaise Kilimbalimba, commissaire provincial de la police de Kinshasa.
« Je voulais me rassurer que toutes les conditions de sécurité sont désormais réunies pour permettre à la population de regagner son milieu habituel », a-t-il indiqué à l’issue de sa visite de travaille dans ce coin de la commune urbano-rurale de Maluku qui a été le théâtre de l’activisme d’une milice appelée Mobondo.
Cette milice est née du conflit inter-ethnique qui a sévit dans les provinces du Maï-Ndombe et du Kwilu entre les communautés Teke et Yaka.
Ce conflit a engendré des violences communautaires entre juin 2022 et mars 2023 dans le territoire de Kwamouth (Maï-Ndombe), faisant des centaines des morts après de cycles d’attaques et de représailles entre les peuples Teke et Yaka, rappelle l’ACP.

Le Journal