Le DG Clément-Désiré Moba a une vision claire pour booster la SONAS

0
56

Comment faire pour booster la Société nationale d’assurences -SONAS- vers des sommets insoupçonnés et placer le personnel dans une dynamique qui répond à cette préoccupation ? Le Directeur Général Clement Désiré Moba a une vision claire pour concrétiser ce voeu en vue de rendre la SONAS plus productive et compétitive sur le marché des assurances marqué par une concurrence parfois déloyale dépuis la libéralisation du secteur. Mais la Sonas, elle, s’est illustrée par son expérience, l’expertise de son personnel et de son implantation à travers toutes les provinces du pays.

Et grâce au leadership managérial éclairé du DG Clément-Désiré, la SONAS est dotée d’un système nationale d’émission des certificats d’assurance -SNECA. Du coup, la RDC est dotée de son premier certificat d’assurance des facultés à l’importation. Pour des spécialistes du domaine des assurances, cela a tout d’une innovation.

La SONAS reprend du poil de la bête depuis l’événement du Directeur Général Clément Désiré Moba, nommé à la tête de cette entreprise au mois de décembre 2022, se réjouissent ses travailleurs.
Selon des sources proches de l’entreprise, dès qu’il a pris ses fonctions, le DG Moba a trouvé sur sa table de travail, plusieurs dossiers aussi importants les uns et les autres.
C’est notamment le cas de la grogne des agents impayés avec des arriérés de plus de 50 mois, une coquille de vulnérabilité des agents, et plusieurs agents limogés injustement. Il s’agit là, de quelques cas parmi tant d’autres.
En manager aguéri qu’il est, le DG Clément Désiré Moba, ne s’est pas laissé impressionner et a usé de tout son savoir, et son expérience professionnelle sur fond de la détermination de relever ces défis dans un laps du temps en apportant plusieurs réformes à la SONAS en faisant parler la compétence, témoignent ces sources qui rapportent que sous le leadership de Clément-Désiré MOBA, le Comité de gestion de la SONAS s’est engagé à solder tous les arriérés de salaire des agents, à tel point qu’à ce jour, aucun agent de la SONAS n’est impayé. Résultatde l’orthodoxiefinancière appliquée par le DG Clément-Désiré Moba. Une aubaine pour ce mandataire produit de l’UDPS/Tshisekedi dont il est membre et prouve que l’application du “Peuple d’abord” n’est pas impossible.
Sur un autre plan, il nous revient que le DG Clément-Désiré a permis à la SONAS de lutter contre la fuite des capitaux et de contribuer aux efforts socio-économiques.
Clément Désiré MOBA, renseigne-t-on, a mis une disposition pour que partout où se trouve la Sonas, à travers ses représentations, que l’on soit tous prêts pour l’opération. Quant aux importateurs et autres opérateurs économiques qui sont dans ces différents coins du territoire national, ils peuvent passer dans les agences et avoir facilement leurs certificats électroniques des facultés à l’importation. C’est aussi de l’innovation ça, surtout quand l’on réalise que le Directeur Général de la SONAS, a initié pour son personnel, la maîtrise du Système National d’Emission des certificats d’assurance, une formation de remise à niveau.
Les jours à venir annoncent des lendemains enchanteurs pour la SONAS sous la direction de Me Clément-Désiré MOBA.

Le Journal