L’ambitieux programme du gouvernement Tuluka en chiffres…

0
290

Samedi 8 juin 2024. L’assemblée nationale a accueilli la première Ministre Judith Suminwa venue déposer le programme d’Action de son gouvernement. Cela ressort de l’annonce faite par la première des ministres lors d’un échange au chapiteau du Pullman Hôtel avec les députés de la majorité parlementaire le même jour.

Du programme d’action déposé à la chambre basse du Parlement par Judith Tuluka, le moins que l’on puisse retenir, c’est qu’il se chiffre à 92,8 milliards $ pour une période de 5 ans, soit un coût annuel d’environ 18,471 milliards de dollars américains.
Et la première ministre de préciser que “Le coût du programme d’action du gouvernement 2024-2028 est estimé à 277.66.000.000.000 Fc, soit l’équivalent de 92,8 milliards $ pour une période de 5 ans. Soit un coût annuel moyen de 55.413,3.000.000 FC correspondant à environ 18,471 milliards de dollars américains”, non sans avoir souligné que le coût de ce programme d’action est totalement couvert par des ressources étatiques et non étatiques du pouvoir central, des provinces, ainsi que des entités territoriales décentralisées.
Le cadre stratégique de planification de ce programme, lui, est structuré en six piliers qui répondent aux six engagements du chef de l’Etat Félix Tshisekedi que sont, la création d’emploi, l’industrialisation du pays, la cohésion nationale, la stabilité de la monnaie nationale, la protection du territoire et la sécurisation de la population comme gage du développement.
En outre, Judith Suminwa Tuluka a fait savoir que le programme d’Action déposé au bureau de l’assemblée nationale représente sa vision stratégique pour le développement économique, sociale et politique de notre pays pour les cinq prochaines années. Il traduit notre sa volonté de consolider les acquis du premier mandat du Président de la République Felix-Antoine Tshisekedi, en vue de parachever l’avènement d’un Congo plus uni, mieux sécurisé, avant-gardiste, à la souveraineté affirmée et plus prospère. Il s’agit d’un programme d’action qui porte également l’ambition renouvelé de poser définitivement les jalons d’un Congo émergent dans lequel l’Autorité de l’État est affirmé. Plus qu’un acte de foi signé Judith Suminwa, dont l’ambition du gouvernement qu’elle pilote est de bâtir, au coeur de l’Afrique, un Etat plus uni et mieux sécurisé avec une économie plus diversifiée et compétitive en vue d’arriver à une société plus juste pour un développement durable. Cela ne peut être ainsi dès lors que les réformes, projets et actions contenues dans ce programme se fondent sur l’analyse exhaustive des défis majeurs et des contraintes structurelles qui entravent l’économie et le développement de la RDC, lesquelles contraintes doivent être surmontées afin de favoriser l’émergence économique de la RDC , comme l’a dit Judith Tuluka.

Le Journal