Jean-Pierre Lihau a offert Bumba à Fatshi!

0
149

Les résultats provisoires des législatives nationales publiées par la Centrale électorale ont tranché. Jean-Pierre Lihau EBUA vient d’être réélu haut la main dans la circonscription de Bumba où il avait battu une campagne à outrance simultanément pour la réélection de Félix Tshisekedi à sa propre succession et convaincre les électeurs à le voter pour siéger à l’Assemblée Nationale en qualité de député national. Aujourd’hui, il peut dire : mission accomplie.

Jean-Pierre Lihau, pour ses proches, est un vieux briscard de l’Assemblée Nationale où il a débarqué à la faveur des élections de 2018 après être élu dans la même circonscription de Bumba sur la liste du PPRD. Ses capacités intellectuelles toujours en alerte ont fait le reste. Au point que Lihau s’est retrouvé numéro deux de la Commission en charge de l’élaboration du nouveau Règlement Intérieur de la chambre basse du Parlement. Voulant marquer les esprits, il a initié la création de la Commission permanente pour le suivi et l’évaluation de l’exécution des lois, des résolutions, des recommandations et des politiques publiques.
A l’actif de ce détenteur d’une Maîtrise en Droit Public et une autre en Sciences Politiques et Administratives de l’UNIKIN, figure également la proposition de l’intégration du principe de la publicité des travaux des commissions permanentes de l’Assemblée Nationale.
Ayant réussi à sortir le secteur de l’Administration publique du pays des sentiers battus par des réformes opportunes, ce Vice-Premier ministre du Gouvernement Sama Lukonde mérite des fleurs, selon bon nombre de fonctionnaires qui reconnaissent lui devoir une fière chandelle pour ses multiples bienfaits leur rendus.
La réélection de Jean-Pierre Lihau en tant que député national dans la circonscription de Bumba ne l’a pas laissé indifférent. Lui qui est connu pour n’être pas ingrat par ceux qui le côtoient, a déclaré que la confiance lui renouvelée par la population de Bumba lui permettra de se battre avec hargne pour booster le développement de cette partie du pays dont il est originaire, mais aussi de la République dans son ensemble. Il y parviendra, dit-il, en travaillant durement aux côtés du président réélu Félix Antoine Tshisekedi pour la réussite de son second mandat.
Pour la petite histoire, Jean-Pierre Lihau Ebua fait partie des députés nationaux signataires de la pétition ayant fait tomber le bureau de la chambre basse dirigé par Jeanine Mabunda et sonner le glas du FCC. Son parcours au niveau de l’Assemblée Nationale a de quoi faire pâlir d’envie, à en croire ses admirateurs. Lihau a été Conseiller principal en charge des questions juridiques au cabinet du président Evariste Boshab de 2008 à 2012. Quand Aubin Minaku succède au Professeur Boshab, il fait de jeune cadre son Dircab avant de le propulser Dircab par la suite.
Devant intégrer le gouvernement Ilunga Ilunkamba comme ministre, ce dernier le placera plutôt dans son cabinet en qualité de Dircab en charge des Questions politiques publiques, juridiques, administratives et diplomatiques. Mais à la surprise générale, ce brillant technocrate quittera ces responsabilités alléchantes pour regagner son mandat parlementaire.
Fidèle à sa ligne de conduite et de ses principes, Jean-Pierre Lihau va marcher à l’encontre du mot d’ordre de sa famille politique, le FCC, en participant aux consultations initiées par Félix Tshisekedi au mois de novembre 2022 en marge de la création de l’Union Sacrée de la Nation. C’est de cette façon que Lihau va se retrouver Coordonnateur des 42 députés PPRD ayant rejoint l’USN.

Laurent BUADI