En marge du séjour du pape à Kinshasa : Sama Lukonde fait le point sur la question sécuritaire avec les services ad hoc !

0
7

si firggfg Le 28 janvier 2023. Jusghguiigggte à quelques trois jours de l’arrivée du souverain pontife dans la capitale kinoise, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a réuni autour de lui, les services de sécurité pour cogiter autour de la prise en charge de la sécurité sur l’ensemble de la Ville durant le séjour du saint père à Kinshasa.

La question valait la chandelle.C’est en sa qualité de coordonnateur du Comité préparatoire de ce grand événement, que le chef du gouvernement a réuni, samedi 28 janvier 2023, à la Primature, tous les services de sécurité pour évaluer les dispositifs mis sur pied pour assurer la sécurité du souverain pontife. Et aussi celle des nnombrenombreux des Congolais qui vont devoir se déplacer pour l’accueillir et pour assister aux services religieux prévus en marge de ce grand événement. Il a aussi été question d’aborder toutes les remarques et observations qui ont été faites par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui vient d’effectuer, ce jour, la visite de différents sites en vue de s’assurer que son invité soit bien reçu. Surtout qu’il vient sur son invitation.Pas de panique. La commune de la Gombe ne sera pas fermée à la circulation. C’était une fausse rumeur, a dit le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, qui a fait le point de cette réunion devant la presse. » Vous savez que nous sommes à trois jours de l’arrivée du souverain pontife. Le Premier Ministre est le coordonnateur du Comité préparatoire de ce grand événement. A trois jours de cet événement, le Premier Ministre a voulu réunir tous les services de sécurité pour faire le point de la situation générale du pays, mais principalement, des préparatifs de l’arrivée du souverain pontife. Voir comment sa sécurité va être prise en charge. Mais aussi la sécurité des Congolais qui vont se déplacer par millions pour l’accueil du pape d’abord, mais aussi pour assister à des services religieux qui sont prévus à Ndolo et au Stade des Martyrs. Nous allons, à la suite de cette réunion de sécurité, en avoir d’autres pour parler, cette fois-ci, de certains problèmes spécifiques. Vous avez par exemple entendu beaucoup de rumeurs dire que la commune de la Gombe sera fermée. Ce qui est totalement faux. Il y aura évidemment une zone autour de la nonciature, pas loin de la Banque centrale, qui aura un dispositif de sécurité un peu comme c’est le cas autour des sites présidentiels. Parce que le pape, c’est aussi un chef d’État. Mais pour le reste, il n’y a pas à paniquer. La circulation pourra se faire normalement. Il n’est pas question de nous rappeler les mois de confinement que la commune de la Gombe a connu par le passé. Et donc ici, vous avez vu que le président de la République s’est rendu sur les sites aujourd’hui. Et lui même a fait les différents tours. Il était aussi question d’aborder toutes les remarques et observations qui ont été faites par l’autorité suprême pour être sûr qu’avec tous nos services de sécurité, nous sommes prêts pour le jour « J » et pour le grand rendez-vous », a-t-il souligné.

Le Journal