Concrétisation de la vision de FATSHI sur les recommandations des sous-traitants: Enfin, la FEC et l’ARSP regardent dans la même direction

0
198

Au cours d’une séance de travail organisé par le ministre de l’entrepreneuriat Désiré N’zinga , le DG de l’ARSP Miguel Kashal Katemb et le président national de la FEC Robert MALUMBA KALOMBO ont décidé de mettre un terme à leurs divergences sur la recommandation des sous-traitants pour l’exécution des marchés au sein des entreprises principales de différents secteurs . Cette résolution a été prise après la réunion tripartite tenue sur initiative du gouvernement .

Au delà du règlement du différend, Le ministre de l’entrepreneuriat des petites et moyennes entreprises Désiré M’Zinga Birihanzi a réuni les deux structures en vue de procéder à l’évaluation de leur niveau de collaboration .

« il y avait des divergences entre nos structures l’ARSP et la fec et les experts de nos institutions ont travaillé et nous ont amené les résultats qui ont été acceptés par tous. Après le travail, nous avons enterré la hache de guerre » a dit le président de la FEC qui est résolument tourné vers l’avenir

De son côté , le DG de l’ARSP a évoqué l’urgence pour son établissement public ainsi que ses partenaires dont la FEC de travailler pour la réalisation de la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi.

« notre pays a connu des problèmes graves avec son économie et le président de la République est entrain de corriger ces erreurs et actuellement nous voyons l’intérêt du pays et nous allons atteindre les attentes de la population congolaise selon la vision du Chef de l’État, et le président de la république s’investit pour l’entrepreneuriat et le développement de la chaîne de valeur congolaise, la fec et l’ARSP sont liés afin de relever ce défi dans la matérialisation du Chef de l’État » a déclaré pour sa part le DG de l’ARSP Miguel KASHAL
Sous la médiation du ministre de l’entrepreneuriat qui dit être disposé à travailler pour la paix entre la FEC et l’ARSP , les deux parties sont désormais d’accord pour mener à bon port la vision du Chef de l’État consistant à faire émerger des millionnaires congolais en travaillant la main dans la main.

La rédaction