Union Sacrée : Steve Mbikayi, un agent double dévoilé

0
27

La dernière sortie médiatique du député Steve Mbikayi contre le gouvernement Sama Lukonde a été récusée de pied ferme par les sociétaires de l’Union sacrée, apprend-on des sources concordantes. Les députés, membres de l’union sacrée se disent être copieusement sidérés d’entendre des incongruités graves qui sortent de la bouche de celui qui est également compté dans le rang de cette plate-forme politique. Alors que le pays tend vers les élections, il est inconcevable que l’un de membres de l’Union sacrée puisse saper l’image de la gestion du gouvernement pour des objectifs assez flous. Selon nos investigations, l’Union sacrée se prépare à présenter un bilan qui est déjà acclamée au fil des jours par la population.

Des prouesses de l’action du gouvernement sont observées dans les différents domaines dont d’aucuns n’en doutent. Mais quand Steve Mbikayi se soulève pour tirer son propre camp à boulet rouge, il se dévoile de son rôle d’agent double au sein de l’Union sacrée. Tenez : Selon les informations en notre possession, l’AAAP, ce regroupement politique d’où il appartient au sein de l’Union sacrée ne voulait pas de lui depuis toujours. Car Steve Mbikayi c’est un véritable pêcheur en eau trouble. Partout où il met ses pieds c’est pour déstabiliser les autres. Il a toujours un agenda meurtrier pour offenser son propre camp. Son passé l’accuse de beaucoup. Cela d’autant plus qu’il n’a jamais été constant, loyal et fidèle aux idéaux. Le voici encore jouer la mission des opposants pour déstabiliser le président Félix Antoine Tshisekedi à quelques mois des élections. Selon des indiscrétions, Steve Mbikayi travaille déjà pour une main noire de l’opposition pour combattre l’électorat de Félix Antoine Tshisekedi. Tous les grabuges qu’il fomente à l’heure actuelle, il ne vise pas le premier ministre Sama Lukonde plutôt sa cible serait le Chef de l’Etat. On l’aurait bien proposé des dividendes dans le camp des opposants c’est ainsi que Steve Mbikayi veut mouiller son maillot pour atteindre sa cible. Il veut, à tout prix, saper l’image du pouvoir pour ses propres intérêts personnels et égoïstes. C’est ainsi qu’il se comporte toujours en brebis galeuse car Steve Mbikayi c’est un véreux, un cupide et un traitre sans remord. Dans le passé il a donné un coup dure au PPRD en dépit de la confiance lui accordée en ce temps-là. Il a tout piétiné. Il a roulé encore dans la farine tous ses sociétaires lors qu’il avait créé son regroupement politique lors des élections de 2011. Après échec, il a créé du tohu-bohu chez l’Honorable Bahati alors que celui-ci l’avait recruté par pitié. Maintenant le voilà encore dans l’embrouillamini contre l’Union sacrée, le dernier navire qu’il avait récupérer pour le sauver de justesse. Un peu plus loin, on se souvient de lui d’avoir semé du désordre à l’intersyndical de l’ONATRA où il a été dans le faux sur toutes les lignes. Sa magouille légendaire dans l’affaire des concessions de l’ONATRA lui a permis de s’acquérir frauduleusement une terre où il a eu à ériger son école à LIMETE alors que le dossier reste pendant à l’urbanisme. Steve Mbikayi n’a pas des consciences à cause de l’amour d’argent. Toute l’opinion l’a compris et d’aucuns ne veulent emboiter son pas, apprend-on des députés de l’Union sacrée. Pour ces derniers, le gouvernement SAMA Lukonde a un bilan. Les derniers jeux de la Francophonie à Kinshasa qui a occasionné la liesse populaire a été un grand événement dans l’actif du gouvernement. Beaucoup d’autres efforts se font tant du coté des infrastructures que de celui de l’économie et pour lesquels le gouvernement congolais capitalise au profit de sa population. Le gouvernement Sama Lukonde est à pieds d’œuvre pour solutionner davantage aux problèmes qui naissent dans certains secteurs y compris celui du transport aérien et autres. Que Steve Mbikayi rembourse l’argent de Judas qu’il a bouffé pour déstabiliser ce gouvernement. Il a raté le coche. Le moment venu le premier ministre va mettre à la disposition de toute l’opinion des matières dont beaucoup comprendront la pertinence de la bonne gouvernance. En somme, c’est d’ailleurs le bilan du gouvernement Sama Lukonde qui fait la fierté de tout le quinquennat du premier mandat du Chef de l’Etat. Nous y reviendrons.