HUAWEI va donner des opportunités de marchés aux entreprises éligibles qui seront recommandées par l’ARSP

0
9

La décision portant suspension des 12 entreprises sous-traitantes du géant des télécommunications HUAWEI prise par le directeur général de l’ARSP Miguel Kashal Katemb a été lue au Journal de la télévision nationale RTNC.

Non seulement que ces 12 sous-traitants sont suspendues pour inéligibilité au marché de la sous-traitance mais aussi, le DG de l’ARSP a décrété l’annulation pure et simple de 4 attestations d’enregistrement de certains d’entre eux .

L’objectif poursuivi par le DG de l’ARSP est de permettre aux sociétés éligibles de competir à chances égales afin d’accéder aux marchés récupérés et participer à l’émergence de la classe moyenne, vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi.

On peut en effet lire dans la décision publiée par l’ARSP que les entreprises concernées par cette décision sont les suivantes :

1) I-ENGENEERING DR CONGO SARL;

2) HAYATCOM RDC SARLU ;

3) CHINE COMMUNICATIONS SERVICES CONGO, CCSC SARL ;

4) MAMB SERVICES SARL ;

5) EGYPRO DRC SARLU ;

6) CHINA OVERSEAS ENGINEERING GROUP SARL;

7) SOLUTIONS SANS FIL INTEGRES AFRICA SARL ;

8) LUSAKA TELECOM SOLUTIONS RDC SARL

9) INTEGRATED WIRELESS SOLUTIONS AFRICA, IWS SARL;

10) I-ENG DRC SAS ;

11) AFRO EGYPT ENGINEERING DRC SARL;

12) SPINTELLIGENT PTY LTD.

Par ailleurs les sociétés auxquelles les attestations ont été retirées pour cause de fraude dans le processus de leur obtention sont :

– EGYPRO RDC SARLU, attestation d’enregistrement n° 6127

– LUSAKA TELECOMS SOLUTIONS RDC SARL, attestation d’enregistrement n°

3647

– IENG DRC SAS, attestation d’enregistrement n° 4253

– MAMB SERVICES SARL, attestation d’enregistrement n° 8229

La direction générale de l’ARSP annonce que ces entreprises sont à cet effet, retirées de la banque des données des entreprises enregistrées et sont, par conséquent, inéligibles à l’exercice des activités de sous-traitance en République Démocratique du Congo.

Soulignons que cet exercice a permis lARSP de récupérer plus de 50 millions de dollars américains pour le compte de la République.

Après concertation avec la direction générale de l’entreprise HUAWEI , l’ARSP devra envoyer dès ce lundi 20 mai une liste des entreprises sous-traitantes éligibles tirées de sa base des données.