Henri Djombo à Kinshasa le 8 Juin 2023 prochain

0
136

Invité par la faculté des lettres et histoires de l’université de Kinshasa, le ministre honoraire de l’économie forestière et de l’agriculture et honorable député national à l’assemblée Nationale Congolaise de Brazzaville, Henri Djombo va tenir une conférence débat sur son récent roman intitulé Gahi ou l’affaire autochtone à travers lequel il pose la problématique de la protection des droits des peuples autochtones de l’Afrique Centrale.

Ce roman se range 23ème dans les annales de ses publications littéraires. Henri Djombo dont les écrits et la philosophie ont transcendé les frontières nationales Congolaises a fait l’objet de plusieurs invitations depuis le début du deuxième trimestre de cette année 2023. Il était invité d’honneur à Guinée Konacry où il a participé également au vernissage de sa toute dernière publication intitulée “Ce que dira de nous demain », une autobiographie qui réponds à tous les détracteurs politiques ainsi que plusieurs compatriotes qui ont toujours cherché à transcender le secret de sa longévité au sein du gouvernement. C’est ici qu’il faut mentionner que cet homme politique et homme d’Etat demeure exceptionnel pour avoir été membre du gouvetnement pendant plus de deux décennies et pouvait garder le ministere de l’economie forestiere pendant plus de 15 ans sans interruption. Après ces longues années, l’homme a préféré se retirer du gouvernement pour quelques années et terminer sa carrière politique à l’assemblée Nationale s’immortalisant avec quelques lois pour protéger les oeuvres de l’esprit. Il est attendu à l’université de Kinshasa le 8 Juin prochain pour tenir la conférence débat susmentionnée à la grande salle Monekoso de la faculté de Médecine qui a la capacité de loger plus de 300 personnes. Si la grande salle de promotion du bâtiment administratif n’était pas en pleine réhabilitation, cette conférence allait avoir lieu là bas.
Il convient de noter qu’Henri Djombo a publié plusieurs romans parmi lesquels sur: la braise, le mort vivant, la traversée, lumière des temps perdus, le cri de la Forêt, les bénévoles, Sarah ma belle cuisine, vous mourez dans 10 jours, le miraculé du vol 356, Gahi ou l’affaire autochtone, etc.
Demeurant unique en son genre avec son style scriptutaire et ses fictions dénonçant les maux qui rongent la société africaine ou apportant des solutions au problème de développement. Henri Djombo à choisi le roman comme mode d’expression. Toutes les calamités, les guerres fratricides par-ci par la, des conflits armés interminables sur la planète, le changement climatique et la problématique de la déforestation, tout cela n’a pas laissé indifférent cet auteur et homme d’État.
Pour la conférence du 8 Juin 2023, Henri Djombo parlera de ses quelques ouvrages spécifiques qui traitent les enjeux de l’heure tels que la protection des forêts et des écosystèmes dans le cri de la Forêt et Gahi ou l’affaire autochtone qui ouvre un débat sur les droits des peuples autochtones.
Cette conférence-debat qui se tiendra à la colline inspirée ou le plus haut lieu du savoir scientifique en Republique Democratique du Congo que l’on pourrait assimiler à la sommité du savoir scientifique, connaître la participation de plusieurs hôtes de marque tels que le ministre d’État en charge de l’environnement madame Eve Bazaiba, le ministre de l’Amenagement du territoire Maitre Guy Loando Mboyo,le ministre de l’industrie Julien Paluku Kahongya, le ministre du tourisme Wwww, le ministre de la culture et des arts, madame Wwwwww, les ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques accrédités à Kinshasa, les représentants du système des Nations Unies, les environnementalistes et écologistes et les défenseurs des droits humains. Deux moments forts sont prévus à ce jour du 8 Juin prochain 2023, la présentation d’une pièce théâtrale adaptée de son roman le cri de la Forêt, et une conférence débat sur Gahi ou l’affaire autochtone. Un rendez vous à ne pas manquer. Pour toute préoccupation liée à la pré sente, n’hésitez pas d’appeler le 0819998990 ou 0816885388.

Isaac Ngwenza