Francis Tshibalabala refuse de remettre le fauteuil à Godé Mpoyi

0
93

Le président ad intérim du bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa refuse de remettre le fauteuil du président réhabilité, Godé Mpoyi Kadima. Après la réhabilitation de ce dernier par la Cour d’appel de Kinshasa, Francis Tshibalabala a refusé de lui remettre ses pouvoirs au motif que l’Assemblée provinciale ne serait pas notifiée de sa réhabilitation.

Destitué le 7 juillet dernier par 34 des 41 députés provinciaux notamment pour « abus du pouvoir » et « mauvaise gestion », Godé Mpoyi a été réhabilité à son poste par la Cour d’appel de Kinshasa.

Aussitôt sa destitution annulée, il a mis fin à l’intérim qu’assurait le vice-président de l’organe délibérant de Kinshasa, Francis Tshibalabala.

« Honorable vice-président, en vue de vous éviter les pressions auxquelles vous faites face et en réaction à la notification de l’arrêt de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe dont copie en annexe, je mets fin à votre intérim. A cet effet, tous les dossiers me seront amenés à la maison. Toutefois, pour des questions qui demanderont une étude approfondie, je me référerai à vous pour avis », a écrit Godefroid Mpoy Kadima dans une lettre datée du 25 juillet 2023.

Régissant par l’entremise du rapporteur, Junior Nembalemba, le président ai du bureau a affirmé que « l’Assemblée provinciale de Kinshasa n’a pas connaissance et n’a nullement été saisie officiellement d’une quelconque notification de l’arrêt » évoqué par Godé Mpoyi.

« Par ailleurs, je suis surpris de votre demande m’invitant à vous soumettre tous les dossiers de l’Assemblée à votre domicile pour traitement, alors que vous vous dit être en état de maladie et en repos intellectuel de 45 jours imposé et que vous devriez refaire votre bilan de santé avant toute reprise des activités, laquelle serait conditionnée par la décision finale de votre médecin », lit-on dans sa lettre datée du 28 juillet.

Et à Francis Tshibalabala de préciser qu’ « au demeurant, l’intérim du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa continue d’être assumé conformément à notre règlement intérieur ».


Le Journal